Congélation d’ovules et FIV | Le Guide Ultime

La cryopréservation d'ovules est une démarche qui offre la possibilité de concevoir un enfant ultérieurement. Après la collecte des ovules de vos ovaires, les experts en fertilité les conserveront par cryogénisation sans les féconder. Ultérieurement, vos médecins pourront décongeler ces ovules, les féconder en laboratoire avec des spermatozoïdes, puis les réimplanter dans votre utérus lors d'une fécondation in vitro (FIV).


Pourquoi c'est fait ? 

Si vous n'êtes pas actuellement prête à envisager une grossesse, mais que vous souhaitez préserver la possibilité de le faire à un moment plus propice, la congélation d'ovules peut constituer une excellente option. Étant donné que les ovules doivent être préalablement non fécondés avant d'être cryopréservés, l'utilisation de spermatozoïdes n'est pas nécessaire.

De plus, le processus implique la prise de médicaments de fertilité afin de stimuler l'ovulation et de permettre la collecte de plusieurs ovules, qui seront ensuite congelés pour une utilisation ultérieure.

La cryopréservation d'ovules peut s'avérer bénéfique dans diverses conditions ou circonstances, notamment :

  • Maladies chroniques telles que le lupus ou la drépanocytose : Ces affections peuvent impacter la fertilité, mais la congélation d'ovules avant le traitement peut offrir une option pour préserver la possibilité d'avoir des enfants dans le futur.

  • Traitements médicaux impactant la fertilité : Les thérapies comme la radiothérapie ou la chimiothérapie peuvent avoir des conséquences sur la fertilité. Congeler les ovules avant ces traitements permet de préserver cette capacité reproductive.

  • Traitement contre le cancer : Pour les personnes devant subir des traitements contre le cancer, la congélation d'ovules peut constituer une mesure préventive pour préserver leur fertilité avant le début du traitement.

  • Considérations éthiques ou religieuses : Si des préoccupations éthiques ou religieuses entourent la fécondation in vitro (FIV), la congélation d'ovules plutôt que d'embryons peut être une alternative.

  • Protection de la fertilité à un âge plus jeune : La congélation d'ovules à un âge plus précoce permet de sauvegarder la qualité des ovules pour une utilisation ultérieure, offrant ainsi une option de conception lorsque la personne se sent prête, indépendamment de l'âge.

Il est possible d'utiliser vos ovules en combinaison avec le sperme d'un partenaire ou d'un donneur pour concevoir un enfant.

De plus, il est envisageable de faire don de vos embryons à une autre personne afin qu'elle les porte jusqu'à la naissance.


Comment se préparer ? 

Pour vous préparer à la congélation de vos ovules dans nos cliniques, confiez cette étape importante à nos spécialistes de la fertilité, également appelés endocrinologues de la reproduction. Avant de procéder à la congélation, il est essentiel de passer par quelques tests préliminaires.

Lorsque vous choisissez le lieu pour la congélation de vos ovules, prenez en considération les taux de réussite en matière de grossesse et de naissances vivantes. Il est important de noter que ces taux peuvent varier en fonction de divers facteurs, dont l'âge des patients. Ainsi, assurez-vous de prendre en compte ces éléments lors de votre décision.

Nos spécialistes sont là pour vous guider à travers le processus, en s'assurant que vous êtes bien informé(e) et préparé(e) pour cette démarche significative.

Test de réserve ovarienne

Cette procédure vise à évaluer à la fois la qualité et la quantité de vos ovules. Le troisième jour de votre cycle menstruel, les professionnels de la santé mesurent les niveaux d'hormone folliculo-stimulante et d'estradiol dans votre sang. Les résultats de ces tests permettent de prévoir la réaction de vos ovaires aux médicaments de fertilité.

Il est également envisageable que vous subissiez d'autres analyses sanguines ou une échographie ovarienne pour obtenir une perspective plus complète de la fonction ovarienne.

Dépistage des maladies infectieuses

Naturellement, les médecins procéderont à un dépistage de certaines maladies infectieuses telles que le VIH, ainsi que les hépatites B et C.

Ce que vous pouvez anticiper lors de la congélation d'ovules 

La congélation d'ovules se fait en plusieurs étapes : stimulation ovarienne, prélèvement d'ovules et congélation.

Stimulation ovarienne

Les hormones synthétiques sont utilisées pour stimuler les ovaires en vue de la production de plusieurs ovules. Ce processus peut impliquer l'administration de médicaments visant à favoriser la stimulation ovarienne tout en évitant une ovulation prématurée.

Votre médecin assurera une surveillance étroite du processus de stimulation. Des analyses de sang seront régulièrement effectuées pour évaluer votre réaction aux médicaments stimulants. Généralement, le taux d'œstrogènes devrait augmenter progressivement à mesure que les follicules se développent, tandis que le taux de progestérone doit demeurer bas jusqu'à la fin de l'ovulation.

Les consultations suivantes incluront également des échographies vaginales pour suivre le développement des poches remplies de liquide, là où les ovules atteignent leur maturité.

Après 10 à 14 jours de ce processus, vos ovules seront prêts à être prélevés.

Récupération d'œufs

Les médecins peuvent effectuer le prélèvement des ovules soit dans leur cabinet, soit dans une clinique ordinaire. Sous sédation, votre médecin utilisera une sonde à ultrasons pour identifier les follicules. En guidant une aiguille à travers le vagin jusqu'à un follicule, un dispositif d'aspiration sera attaché à l'aiguille pour récupérer les ovules.

Cette procédure permet aux médecins de prélever plusieurs ovules, et des études démontrent que des quantités plus élevées d'ovules augmentent les chances de réussite pour une naissance.

Il est possible de ressentir des crampes après le traitement. En raison de la taille augmentée de vos ovaires, les sensations de plénitude et de pression peuvent persister pendant plusieurs semaines.

Congélation

Peu de temps après le prélèvement de vos ovules, votre médecin les soumettra à un refroidissement à des températures inférieures à zéro.

Les ovules demeureront congelés et non fécondés jusqu'à ce que vous décidiez d'avoir un enfant. La méthode de congélation d'ovules la plus répandue est la vitrification.

Après la procédure

Une semaine après le prélèvement, vous pouvez reprendre vos activités normales. Cependant, veillez à éviter les rapports sexuels non protégés afin de prévenir toute grossesse non désirée.

Vous devez contacter votre médecin si vous avez

  • Fièvre supérieure à 38,6 C (101,5 F)
  • Douleur abdominale sévère
  • Prise de poids de plus d'un kilo (2 livres) en 24 heures
  • Difficultés à uriner
  • Saignements vaginaux importants

Résultats

Lorsque le moment sera venu, votre médecin décongèlera les ovules et les fécondera avec du sperme en laboratoire. Par la suite, les ovules fécondés seront réintroduits dans votre utérus par le biais de la procédure d'implantation.

Les chances de grossesse après l'implantation peuvent varier entre 30 et 60 %. Cependant, le facteur déterminant le plus important est votre âge au moment de la congélation.

En général, plus vous êtes jeune, plus vous avez de chances d'accoucher en bonne santé.

La cryopréservation d’ovules est une démarche qui offre la possibilité de concevoir un enfant ultérieurement. Après la collecte des ovules de vos ovaires, les experts en fertilité les conserveront par cryogénisation sans les féconder. Ultérieurement, vos médecins pourront décongeler ces ovules, les féconder en laboratoire avec des spermatozoïdes, puis les réimplanter dans votre utérus lors d’une fécondation in vitro (FIV).

Pourquoi c’est fait ?

Si vous n’êtes pas actuellement prête à envisager une grossesse, mais que vous souhaitez préserver la possibilité de le faire à un moment plus propice, la congélation d’ovules peut constituer une excellente option. Étant donné que les ovules doivent être préalablement non fécondés avant d’être cryopréservés, l’utilisation de spermatozoïdes n’est pas nécessaire.

De plus, le processus implique la prise de médicaments de fertilité afin de stimuler l’ovulation et de permettre la collecte de plusieurs ovules, qui seront ensuite congelés pour une utilisation ultérieure.

La cryopréservation d’ovules peut s’avérer bénéfique dans diverses conditions ou circonstances, notamment :

  • Maladies chroniques telles que le lupus ou la drépanocytose : Ces affections peuvent impacter la fertilité, mais la congélation d’ovules avant le traitement peut offrir une option pour préserver la possibilité d’avoir des enfants dans le futur.
  • Traitements médicaux impactant la fertilité : Les thérapies comme la radiothérapie ou la chimiothérapie peuvent avoir des conséquences sur la fertilité. Congeler les ovules avant ces traitements permet de préserver cette capacité reproductive.
  • Traitement contre le cancer : Pour les personnes devant subir des traitements contre le cancer, la congélation d’ovules peut constituer une mesure préventive pour préserver leur fertilité avant le début du traitement.
  • Considérations éthiques ou religieuses : Si des préoccupations éthiques ou religieuses entourent la fécondation in vitro (FIV), la congélation d’ovules plutôt que d’embryons peut être une alternative.
  • Protection de la fertilité à un âge plus jeune : La congélation d’ovules à un âge plus précoce permet de sauvegarder la qualité des ovules pour une utilisation ultérieure, offrant ainsi une option de conception lorsque la personne se sent prête, indépendamment de l’âge.

Il est possible d’utiliser vos ovules en combinaison avec le sperme d’un partenaire ou d’un donneur pour concevoir un enfant.

De plus, il est envisageable de faire don de vos embryons à une autre personne afin qu’elle les porte jusqu’à la naissance.

Comment se préparer ?

Pour vous préparer à la congélation de vos ovules dans nos cliniques, confiez cette étape importante à nos spécialistes de la fertilité, également appelés endocrinologues de la reproduction. Avant de procéder à la congélation, il est essentiel de passer par quelques tests préliminaires.

Lorsque vous choisissez le lieu pour la congélation de vos ovules, prenez en considération les taux de réussite en matière de grossesse et de naissances vivantes. Il est important de noter que ces taux peuvent varier en fonction de divers facteurs, dont l’âge des patients. Ainsi, assurez-vous de prendre en compte ces éléments lors de votre décision.

Nos spécialistes sont là pour vous guider à travers le processus, en s’assurant que vous êtes bien informé(e) et préparé(e) pour cette démarche significative.

Test de réserve ovarienne

Cette procédure vise à évaluer à la fois la qualité et la quantité de vos ovules. Le troisième jour de votre cycle menstruel, les professionnels de la santé mesurent les niveaux d’hormone folliculo-stimulante et d’estradiol dans votre sang. Les résultats de ces tests permettent de prévoir la réaction de vos ovaires aux médicaments de fertilité.

Il est également envisageable que vous subissiez d’autres analyses sanguines ou une échographie ovarienne pour obtenir une perspective plus complète de la fonction ovarienne.

Dépistage des maladies infectieuses

Naturellement, les médecins procéderont à un dépistage de certaines maladies infectieuses telles que le VIH, ainsi que les hépatites B et C.

Ce que vous pouvez anticiper lors de la congélation d’ovules

La congélation d’ovules se fait en plusieurs étapes : stimulation ovarienne, prélèvement d’ovules et congélation.

Stimulation ovarienne

Les hormones synthétiques sont utilisées pour stimuler les ovaires en vue de la production de plusieurs ovules. Ce processus peut impliquer l’administration de médicaments visant à favoriser la stimulation ovarienne tout en évitant une ovulation prématurée.

Votre médecin assurera une surveillance étroite du processus de stimulation. Des analyses de sang seront régulièrement effectuées pour évaluer votre réaction aux médicaments stimulants. Généralement, le taux d’œstrogènes devrait augmenter progressivement à mesure que les follicules se développent, tandis que le taux de progestérone doit demeurer bas jusqu’à la fin de l’ovulation.

Les consultations suivantes incluront également des échographies vaginales pour suivre le développement des poches remplies de liquide, là où les ovules atteignent leur maturité.

Après 10 à 14 jours de ce processus, vos ovules seront prêts à être prélevés.

Récupération d’œufs

Les médecins peuvent effectuer le prélèvement des ovules soit dans leur cabinet, soit dans une clinique ordinaire. Sous sédation, votre médecin utilisera une sonde à ultrasons pour identifier les follicules. En guidant une aiguille à travers le vagin jusqu’à un follicule, un dispositif d’aspiration sera attaché à l’aiguille pour récupérer les ovules.

Cette procédure permet aux médecins de prélever plusieurs ovules, et des études démontrent que des quantités plus élevées d’ovules augmentent les chances de réussite pour une naissance.

Il est possible de ressentir des crampes après le traitement. En raison de la taille augmentée de vos ovaires, les sensations de plénitude et de pression peuvent persister pendant plusieurs semaines.

Congélation

Peu de temps après le prélèvement de vos ovules, votre médecin les soumettra à un refroidissement à des températures inférieures à zéro.

Les ovules demeureront congelés et non fécondés jusqu’à ce que vous décidiez d’avoir un enfant. La méthode de congélation d’ovules la plus répandue est la vitrification.

Après la procédure

Une semaine après le prélèvement, vous pouvez reprendre vos activités normales. Cependant, veillez à éviter les rapports sexuels non protégés afin de prévenir toute grossesse non désirée.

Vous devez contacter votre médecin si vous avez

  • Fièvre supérieure à 38,6 C (101,5 F)
  • Douleur abdominale sévère
  • Prise de poids de plus d’un kilo (2 livres) en 24 heures
  • Difficultés à uriner
  • Saignements vaginaux importants

Résultats

Lorsque le moment sera venu, votre médecin décongèlera les ovules et les fécondera avec du sperme en laboratoire. Par la suite, les ovules fécondés seront réintroduits dans votre utérus par le biais de la procédure d’implantation.

Les chances de grossesse après l’implantation peuvent varier entre 30 et 60 %. Cependant, le facteur déterminant le plus important est votre âge au moment de la congélation.

En général, plus vous êtes jeune, plus vous avez de chances d’accoucher en bonne santé.



Vous pouvez également être intéressé par...

A Istanbul Med Assist, votre confort pendant ou après toutes sortes de procédures est notre priorité. Que vous soyez à la recherche de plus d'informations, d'une première évaluation ou d'un second avis, n'hésitez pas à nous contacter via Whatsapp au +90 530 884 47 22 et nous vous répondrons le plus rapidement possible.

En savoir plus

Articles connexes

  • Services de transport
    (Aéroport ⇔ Hôtel ⇔ Clinique / Bureau)
  • Consultation médicale
    Prise de rendez-vous
  • Suivi médical
  • Services d'interprétation / de traduction
  • Hébergement dans un hôtel cinq étoiles
    (petit-déjeuner compris)
  • Services généraux d'aide à la personne
    pendant un voyage médical
Chat ouvert
1
Nous sommes là pour vous aider.
Bienvenue chez IMA ! Comment pouvons-nous vous aider aujourd'hui ?