Tests génétiques dans le cadre de la FIV

La fécondation in vitro (FIV) a révolutionné la médecine de la reproduction, offrant un espoir aux couples confrontés à des problèmes de stérilité. Cette technique de procréation assistée consiste à féconder des ovules avec des spermatozoïdes à l'extérieur du corps et à implanter l'embryon qui en résulte dans l'utérus.

Les tests génétiques dans le cadre de la FIV sont devenus un outil essentiel pour garantir des grossesses saines. Le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) est depuis longtemps la pierre angulaire de cet effort, car il permet de connaître la composition génétique des embryons avant l'implantation. La version la plus récente et la plus complète du DPI est connue sous le nom de séquençage de nouvelle génération (NGS).

Cet article vise à élucider l'importance du DPI et à mettre en lumière les progrès apportés par la NGS, en se concentrant sur la manière dont ces technologies améliorent les taux de réussite de la FIV et favorisent la naissance d'enfants en bonne santé.

Tests génétiques dans le cadre de la FIV : quand et pourquoi ?

Les tests génétiques dans le cadre de la FIV sont généralement effectués pour identifier les anomalies génétiques dans les embryons avant qu'ils ne soient implantés dans l'utérus. Ceci est particulièrement important pour les couples ayant une maladie génétique connue ou des antécédents de pertes de grossesse récurrentes.

En dépistant les anomalies génétiques des embryons, les couples peuvent décider en toute connaissance de cause du choix des embryons à transférer, ce qui augmente leurs chances de réussite de la grossesse et réduit le risque de transmettre des maladies génétiques à leurs enfants.

Le test génétique est généralement effectué au stade du blastocyste, vers le cinquième ou sixième jour après la fécondation, lorsque les embryons ont atteint un stade de développement plus avancé.

Qu'est-ce que le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) ?

Le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) est une méthode visant à prévenir la transmission de maladies génétiques à la descendance en évaluant les cellules de l'embryon avant la grossesse. L'examen de l'ADN de l'embryon permet aux médecins d'identifier les défauts potentiels. Pour les couples qui s'inquiètent de la santé de leurs enfants, le DPI, en particulier dans le cadre des programmes de fécondation in vitro (FIV), offre une certaine assurance.

Au cours du processus de FIV, les embryons sont soumis à un dépistage génétique et seuls ceux qui ne présentent pas de défauts sont implantés dans l'utérus. Ce dépistage, connu sous le nom de dépistage génétique préimplantatoire (DGP), augmente la probabilité d'une grossesse saine.

Le test DPI minimise le risque d'échec des programmes de FIV et augmente les chances d'une grossesse saine. Istanbul Med Assist, une entreprise médicale de premier plan en Turquie, peut se targuer d'une grande expertise en matière de DPI. Chaque test est effectué par au moins deux embryologistes certifiés, ce qui garantit la confirmation des résultats. Grâce à des techniques de pointe, Istanbul Med Assist réalise le DPI à partir d'un "cycle frais", éliminant ainsi la nécessité de congeler le matériel génétique.

Séquençage de nouvelle génération (NGS) : L'évolution du DPI

La NGS représente l'itération la plus récente et la plus avancée du DPI. Contrairement aux méthodes traditionnelles, la NGS utilise les techniques les plus récentes de séquençage du génome humain (lecture de l'information génétique) pour tester les embryons et ouvre de nouvelles possibilités de diagnostic.

Il analyse l'ensemble du contenu génomique des embryons avec une précision et une efficacité sans précédent et offre aux médecins une occasion unique d'aider les couples exposés à un risque accru d'anomalies génétiques chez le fœtus. Il s'agit de la première solution de ce type au monde.

Cette approche globale permet d'identifier un plus large éventail d'anomalies génétiques, offrant ainsi une compréhension plus détaillée et nuancée de la santé génétique de l'embryon. La précision et l'étendue des informations fournies par la NGS permettent aux professionnels de la santé de prendre des décisions plus éclairées, augmentant ainsi les chances d'une grossesse saine pour les couples qui subissent un DPI.

Qui peut bénéficier d'un test génétique ?

Couples ayant des antécédents de troubles génétiques : La NGS est particulièrement utile pour les couples ayant des antécédents familiaux de maladies génétiques. Si l'un des partenaires ou les deux sont porteurs de gènes susceptibles d'entraîner des troubles, la NGS permet d'identifier les embryons dépourvus de ces anomalies génétiques, ce qui augmente les chances d'une grossesse en bonne santé.

Personnes atteintes de maladies génétiques connues : Si l'un des partenaires est atteint d'une maladie génétique connue, la NGS constitue un outil puissant pour évaluer les embryons en fonction de cette maladie spécifique. Les couples peuvent ainsi décider en toute connaissance de cause du choix des embryons à implanter, ce qui minimise le risque de transmission de la maladie génétique à leur enfant.

Échecs antérieurs de la FIV ou fausses couches : Pour les couples qui ont déjà connu des échecs de FIV ou des fausses couches, la NGS peut donner des indications sur d'éventuels problèmes génétiques sous-jacents. Le dépistage complet des embryons permet d'identifier les facteurs qui ont pu contribuer à des problèmes antérieurs, améliorant ainsi les chances de réussite de la grossesse.

Âge maternel avancé : Avec l'âge, le risque d'anomalies chromosomiques dans les embryons augmente. La NGS est particulièrement bénéfique pour les femmes d'un âge maternel avancé, car elle permet un examen approfondi des embryons afin d'identifier toute anomalie chromosomique, augmentant ainsi les chances d'une grossesse réussie.

Anomalies chromosomiques structurelles : Les couples présentant des anomalies chromosomiques structurelles, telles que des translocations, peuvent bénéficier de manière significative de la NGS. Cette technologie permet de repérer les embryons dont l'arrangement chromosomique est équilibré, ce qui réduit le risque de fausse couche et améliore le succès global de la FIV.

Par essence, la NGS ouvre des portes à un large éventail d'individus et de couples, en fournissant une compréhension plus complète de la santé génétique des embryons. En ciblant des problèmes génétiques spécifiques et en adaptant l'approche aux circonstances individuelles, elle contribue à des grossesses plus réussies et plus saines dans le domaine des technologies de procréation assistée.

Anomalies courantes traitées par NGS

Anomalies chromosomiques

  • Syndrome de Down (trisomie 21) : La NGS examine méticuleusement la composition chromosomique des embryons, ce qui permet d'identifier des pathologies telles que le syndrome de Down. Cette anomalie chromosomique, caractérisée par une copie supplémentaire du chromosome 21, fait souvent l'objet d'un dépistage par NGS.
  • Syndrome d'Edwards (trisomie 18) et syndrome de Patau (trisomie 13) : La NGS étend son champ d'action à la découverte d'anomalies dans les chromosomes 18 et 13, ce qui facilite la détection des syndromes d'Edwards et de Patau, respectivement. Ces pathologies, bien que plus rares que le syndrome de Down, posent des problèmes de santé importants pour les nourrissons.

Troubles monogéniques

  • La mucoviscidose : La NGS permet l'évaluation ciblée de gènes spécifiques associés à des maladies monogéniques telles que la mucoviscidose. Les couples porteurs d'un gène récessif de cette maladie peuvent prendre des décisions éclairées concernant l'implantation d'embryons afin d'éviter la transmission de la maladie.
  • Anémie drépanocytaire : En examinant la présence de gènes anormaux de l'hémoglobine, la NGS permet de détecter le risque de drépanocytose, ce qui est particulièrement important pour les couples ayant des antécédents familiaux de cette maladie génétique du sang.

Anomalies chromosomiques structurelles

  • Translocations : Les couples présentant des anomalies chromosomiques structurelles, telles que des translocations, peuvent bénéficier de manière significative de la NGS. Cette technologie permet de repérer les embryons dont l'arrangement chromosomique est équilibré, ce qui réduit le risque de fausse couche et améliore le succès global de la FIV.

Aneuploïdies

  • Monosomie et trisomie : La NGS excelle dans la détection des aneuploïdies, des conditions dans lesquelles les embryons ont un nombre anormal de chromosomes. La monosomie (absence d'un chromosome) et la trisomie (présence d'un chromosome supplémentaire) peuvent entraîner des problèmes de développement, et la NGS permet d'identifier et de sélectionner les embryons présentant le nombre correct de chromosomes.

Anomalies de l'ADN mitochondrial

  • Troubles mitochondriaux : La NGS va au-delà de l'ADN nucléaire et peut également évaluer les anomalies de l'ADN mitochondrial. Les troubles mitochondriaux peuvent avoir un impact sur la production d'énergie dans les cellules, et la NGS permet de reconnaître les embryons présentant des problèmes mitochondriaux potentiels.

Conclusion

En conclusion, l'intégration des tests génétiques dans la FIV, en particulier grâce à l'évolution du DPI vers la NGS, marque une étape importante dans la médecine de la reproduction. Les capacités accrues de la NGS permettent aux couples de faire des choix éclairés et de réduire considérablement le risque de maladies héréditaires chez leur progéniture.

Au fur et à mesure que la technologie progresse, la synergie entre la FIV et les tests génétiques promet d'améliorer encore les taux de réussite des techniques de procréation assistée et d'apporter de la joie aux familles du monde entier.

Pour une première consultation, nous vous conseillons de contacter Istanbul Med Assist afin d'obtenir des conseils personnalisés pour naviguer entre la FIV et les tests génétiques. Notre équipe expérimentée de spécialistes de la fertilité comprend les défis uniques que les individus et les couples peuvent rencontrer sur leur chemin vers la parentalité.



Vous pouvez également être intéressé par...

A Istanbul Med Assist, votre confort pendant ou après toutes sortes de procédures est notre priorité. Que vous soyez à la recherche de plus d'informations, d'une première évaluation ou d'un second avis, n'hésitez pas à nous contacter via Whatsapp au +90 530 884 47 22 et nous vous répondrons le plus rapidement possible.

En savoir plus

Articles connexes

  • Services de transport
    (Aéroport ⇔ Hôtel ⇔ Clinique / Bureau)
  • Consultation médicale
    Prise de rendez-vous
  • Suivi médical
  • Services d'interprétation / de traduction
  • Hébergement dans un hôtel cinq étoiles
    (petit-déjeuner compris)
  • Services généraux d'aide à la personne
    pendant un voyage médical
Chat ouvert
1
Nous sommes là pour vous aider.
Bienvenue chez IMA ! Comment pouvons-nous vous aider aujourd'hui ?