Tumeurs cérébrales : Types, symptômes et options de traitement

Aperçu de la tume ur cérébrale - Une tumeur cérébrale est une masse de tissu anormale ou une croissance incontrôlable de cellules anormales dans le cerveau. Les experts indiquent qu'il en existe différents types. Certains peuvent être cancéreux (malins), tandis que d'autres peuvent être non cancéreux (bénins). Cependant, les tumeurs bénignes peuvent également mettre la vie en danger, tout comme les tumeurs malignes. Ils se développent lentement et ne s'étendent pas à d'autres tissus.

En outre, la croissance anormale des cellules dans le cerveau peut augmenter la pression à l'intérieur du crâne. Une augmentation de la pression dans la tête peut éventuellement provoquer des lésions cérébrales ou la mort. Une tumeur cérébrale peut se former dans n'importe quelle partie du cerveau. Selon les experts, plus de 150 types de tumeurs cérébrales ont été répertoriés. Un rapport de la société américaine d'oncologie clinique indique que plus de 308 102 personnes ont été diagnostiquées avec des tumeurs cérébrales primaires en 2020.


Les composants du cerveau

Nous examinerons brièvement ce qui compose le cerveau humain. Les anatomistes indiquent que le cerveau humain se compose de trois parties principales. Ces parties comprennent le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral. Cependant, des études ultérieures classent souvent les méninges comme une autre composante du cerveau. Les méninges forment une partie importante de l'enveloppe du cerveau et de la moelle épinière.

  • Cerveau: Le cerveau constitue la partie la plus importante de l'encéphale. Il se compose de deux hémisphères cérébraux situés de part et d'autre du cerveau. Les hémisphères contrôlent les deux côtés du corps. En outre, les hémisphères cérébraux se composent du lobe frontal, du lobe pariétal, du lobe temporal et du lobe occipital.
  • Le cervelet: il est situé derrière le cerveau, sous le cerveau. Le cervelet aide à coordonner et à équilibrer les fonctions volontaires de l'organisme, telles que les mouvements du corps.
  • Le tronc cérébral: Il est relié au cervelet et à la moelle épinière. Le tronc cérébral aide également à contrôler les fonctions involontaires telles que la respiration et le rythme cardiaque.
  • Méninges: Les méninges sont des membranes de protection. Ils entourent le cerveau et la moelle épinière. Les méninges sont constituées de plusieurs couches : la dure-mère, l'arachnoïde et la pie-mère.

Types de tumeurs cérébrales

Les chercheurs indiquent que les tumeurs cérébrales se répartissent en deux catégories. Les tumeurs sont soit primaires, soit secondaires. Cependant, nous allons vous présenter les formes les plus familières de ces tumeurs en fonction de leurs catégories.

Catégorie 1 - Tumeurs cérébrales primaires

Une tumeur cérébrale primaire apparaît dans le cerveau. Il peut s'agir d'une tumeur de "bas grade" ou de "haut grade". Une tumeur de bas grade dans le cerveau se développe lentement. En même temps, une tumeur de haut grade peut se développer rapidement. Il faut garder à l'esprit qu'une tumeur de bas grade peut se transformer en tumeur de haut grade à long terme. Les types les plus connus de tumeurs cérébrales primaires sont les suivants ;

  • Gliomes
  • Méningiomes
  • Tumeurs de la glande pinéale et de l'hypophyse
  • Tumeur cérébrale pédiatrique - Craniopharyngiomes
  • Ependymomes
  • Lymphomes primaires du système nerveux central (SNC)
  • Tumeur germinale du cerveau
  • Schwannomes

Cependant, ces types de tumeurs proviennent souvent des cellules du cerveau, des méninges, des cellules nerveuses et des glandes telles que l'hypophyse. Les rapports montrent que les gliomes et les méningiomes sont les deux types de tumeurs cérébrales les plus connus chez les adultes.

Catégorie 2 - Tumeurs cérébrales secondaires

En outre, les tumeurs secondaires sont également connues sous le nom de "métastases cérébrales". Une métastase cérébrale est une tumeur cancéreuse qui part d'une autre partie du corps et se propage au cerveau. Différents types de cellules cancéreuses peuvent se propager rapidement au cerveau. Selon le type de cancer qui se métastase, il peut prendre beaucoup de temps pour s'étendre au cerveau. Cependant, les quelques types de cancer les plus courants qui peuvent se métastaser rapidement au cerveau sont les suivants ;

  • Cancer du rein
  • Cancer du sein
  • Cancer du poumon
  • Cancer de la peau
  • Cancer du côlon
  • Mélanome

En outre, les chercheurs suggèrent que les tumeurs cérébrales secondaires sont souvent malignes.


Signes et symptômes possibles

Vous pouvez ressentir certains symptômes si vous avez une tumeur cérébrale. Les symptômes peuvent varier en fonction du site d'apparition et du type de tumeur. En général, les symptômes peuvent être accablants et difficiles à supporter. Mais demandez immédiatement l'avis de votre médecin pour d'éventuelles évaluations et examens. Les symptômes généraux peuvent inclure

  • Maux de tête sévères et fréquents
  • Crises d'épilepsie, le plus souvent chez une personne n'ayant pas d'antécédents de crises d'épilepsie
  • Changement soudain de la mémoire ou de la personnalité
  • Vomissements fréquents
  • Fatigue inexplicable
  • Problème de sommeil
  • Perte soudaine de la capacité à effectuer les activités quotidiennes
  • Difficultés d'audition
  • Perte progressive de l'équilibre et de la mobilité
  • Changements dans l'élocution
  • Perte partielle ou totale de la vision

En outre, si vous ressentez l'un de ces signes et symptômes, veuillez consulter immédiatement votre médecin. Votre médecin peut vous interroger sur la durée des signes et des symptômes que vous observez. Ils vous aideront à déterminer la nature du problème.


Facteurs de risque

En outre, un oncologue suggère que certains facteurs peuvent augmenter les risques de développer une tumeur cérébrale. Cependant, ces facteurs peuvent influencer ou contribuer à son développement. Cependant, les chercheurs indiquent que ces facteurs ne peuvent pas causer directement une quelconque forme de tumeur cérébrale. Les facteurs de risque les plus connus sont les suivants :

Âge - Les tumeurs cérébrales peuvent survenir à tout âge. Cependant, on signale qu'elles surviennent davantage chez les enfants et les adultes plus âgés.

Exposition aux solvants - L'exposition à des solvants tels que le chlorure de vinyle, les pesticides et le caoutchouc à la maison, sur le lieu de travail ou dans l'environnement immédiat peut augmenter les risques de tumeurs cérébrales. Bien que cette hypothèse soit encore en cours d'examen par les experts.

Sexe - Les tumeurs cérébrales sont plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes. Le rapport de l'American society of clinical oncology (ASCO) montre que 14 170 hommes et 10 880 femmes ont déjà été diagnostiqués avec des tumeurs cérébrales aux États-Unis en 2022.

Antécédents familiaux - Si vous avez un parent par le sang qui a été diagnostiqué avec une tumeur cérébrale, vous pouvez être à risque d'en développer une également. Toutefois, les chercheurs ont établi un lien entre environ 5 % des tumeurs cérébrales et des facteurs génétiques héréditaires.

L'ethnie et la race - Votre race et votre ethnie peuvent jouer un rôle important dans le risque de développer des tumeurs cérébrales. Selon les rapports, aux États-Unis, les personnes de race blanche ont un risque plus élevé de développer des gliomes que les personnes de race noire. En revanche, les personnes de race noire ont un risque plus élevé de développer un méningiome. En outre, les personnes originaires d'Europe du Nord ont un risque plus élevé de développer des tumeurs cérébrales que les Japonais.

Traumatismes crâniens et crises d'épilepsie - Certaines études montrent qu'il pourrait y avoir un lien entre les traumatismes crâniens et le méningiome. Cependant, des antécédents de crises d'épilepsie ont également été associés au développement de tumeurs cérébrales.

Exposition aux radiations ionisantes - Si vous avez des antécédents de traitement de la tête ou du cerveau par des radiations ionisantes telles que les rayons X, vous pouvez être exposé au risque de développer une tumeur cérébrale.


Diagnostic

D'une manière générale, le diagnostic des tumeurs a pris une nouvelle dimension. Il se peut que vous deviez subir différents examens sanguins et scanners. Les appareils de diagnostic tels que l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et la tomodensitométrie (CT) peuvent aider à localiser les tumeurs cérébrales. Votre chirurgien peut prendre en compte certains facteurs lorsqu'il choisit un test de diagnostic. Il s'agit notamment de

  • Type de tumeur suspecté
  • Les signes et symptômes que vous remarquez
  • Votre état de santé général et votre âge
  • Résultat d'un test médical antérieur

Un neurologue aidera à diagnostiquer toute forme de tumeur. Lorsque l'imagerie par IRM révèle la présence d'une tumeur dans le cerveau, une biopsie peut être nécessaire pour déterminer le type et le grade de la tumeur. Après ces tests, votre médecin examine les résultats avec vous. Le plan de traitement commencera et votre médecin vous aidera à prendre une décision éclairée sur la maladie.


Options de traitement pour les tumeurs cérébrales

Une équipe de soins de santé composée d'un neurochirurgien, d'un radiologue, de pharmaciens, d'infirmières en oncologie et d'assistants sociaux vous aidera toujours à vivre plus confortablement après le diagnostic. Cependant, la recherche des meilleures options de traitement pour vous peut dépendre de certains facteurs, qui sont les suivants ;

  • Grade, type et taille de la tumeur
  • Les tumeurs exercent une pression sur les parties vitales du cerveau
  • Effets secondaires possibles de l'option
  • L'état de santé général du patient et sa décision.

En outre, les options de traitement peuvent inclure la chirurgie, la radiothérapie, la thérapie ciblée et la chimiothérapie. L'option préférable pour une tumeur cérébrale de bas grade est la chirurgie. Après l'opération, s'il reste des traces de tumeurs, votre chirurgien peut avoir recours à la radiothérapie et à la chimiothérapie pour compléter le traitement. En outre, pour les tumeurs de haut grade, votre chirurgien commencera souvent le traitement par une intervention chirurgicale, suivie d'une radiothérapie et d'une chimiothérapie.


Conclusion

Le traitement de cette maladie peut s'avérer difficile et s'accompagner d'effets secondaires. En règle générale, la barrière hémato-encéphalique protège le cerveau et la moelle épinière des substances chimiques nocives. Cela peut également bloquer certains types d'options de chimiothérapie. La radiothérapie peut également endommager certains tissus sains du cerveau. Assurez-vous d'avoir une discussion bien détaillée avec votre équipe de soins de santé sur les effets secondaires qui peuvent être associés à l'option de traitement que vous avez choisie.

Vous pouvez avoir besoin de soins palliatifs ou de soutien pour gérer les effets émotionnels, physiques et sociaux du traitement de la tumeur cérébrale. Le traitement palliatif peut inclure un soutien émotionnel et spirituel, des changements de régime alimentaire, des techniques de relaxation et d'autres thérapies.

Foire aux questions (FAQ)

1Quel est le taux de survie des tumeurs cérébrales ?
L'âge joue souvent un rôle important dans le taux de survie des personnes atteintes d'une tumeur du SNC. Cependant, le taux de survie à 5 ans pour les adultes plus âgés atteints de tumeurs cérébrales est de 36%. Dans le même temps, le taux de survie à 10 ans est d'environ 31 %. En outre, pour les personnes âgées de moins de 15 ans, le taux de survie à 5 ans est de 75 %. Pour les personnes âgées de 15 à 39 ans, il est de 72%, tandis que pour les personnes âgées de 40 ans et plus, il est de 21%.
2Quels sont les signes précurseurs à surveiller ?
Il existe plusieurs symptômes d'une tumeur cérébrale. Mais si vous constatez des maux de tête fréquents, des troubles de la vision et des changements d'humeur occasionnels, consultez immédiatement votre médecin.


Vous pouvez également être intéressé par...

A Istanbul Med Assist, votre confort pendant ou après toutes sortes de procédures est notre priorité. Que vous soyez à la recherche de plus d'informations, d'une première évaluation ou d'un second avis, n'hésitez pas à nous contacter via Whatsapp au +90 530 884 47 22 et nous vous répondrons le plus rapidement possible.

En savoir plus

Articles connexes

  • Services de transport
    (Aéroport ⇔ Hôtel ⇔ Clinique / Bureau)
  • Consultation médicale
    Prise de rendez-vous
  • Suivi médical
  • Services d'interprétation / de traduction
  • Hébergement dans un hôtel cinq étoiles
    (petit-déjeuner compris)
  • Services généraux d'aide à la personne
    pendant un voyage médical
Chat ouvert
1
Nous sommes là pour vous aider.
Bienvenue chez IMA ! Comment pouvons-nous vous aider aujourd'hui ?